La science asservie – Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs

LSA

21,00 € TTC

En savoir plus

Annie Thébaud-Mony, Éd. La Découverte, 2014, 309 p., 21 €.

Annie Thébaud-Mony fait partie de ces chercheurs/ses trop rares qui, pour servir le bien commun plutôt que les profits privés, vont à contre-courant des directions imposées par les institutions et des paradigmes dominants de la recherche. Son compagnon le toxicologue Henri Pézerat (aujourd'hui décédé) a joué un rôle clé dans l'interdiction de l'amiante en France. Avec lui et d'autres chercheurs, des syndicalistes et des acteurs de la société civile, Thébaud-Mony est engagée depuis plusieurs décennies pour que soient pris en compte les facteurs industriels des cancers et autres pathologies.

Dans ce livre de synthèse très accessible, et en même temps très riche, Thébaud-Mony dresse d'abord un panorama non exhaustif de ces « collusions mortifères entres industriels et chercheurs », en s'attachant à quelques cas particulièrement criants : essence plombée, amiante, nucléaire, polluants chimiques.

Une seconde partie, qui constitue l'apport spécifique de l'ouvrage, reprend certains cas, dont le nucléaire, pour parler des résistances scientifiques et citoyennes contre « une santé publique hors sol », qui invisibilise le sort des travailleurs et riverains exposés à des toxiques et cancérogènes. . Un livre salutaire pour affuter l'esprit critique vis-à-vis de cette science asservie et pourtant omniprésente !

Xavier Rabilloud

30 autres produits dans la même catégorie :